1) HORAIRES

Le lycée accueille les élèves les lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi. Le lycée peut fonctionner le mercredi après-midi pour des retenues et/ou des dispositifs pédagogiques.
L'ouverture des portes a lieu de 7h45 à 8h00, puis à chaque intercours et récréation jusqu’à 17h25.
Les entrées et sorties en dehors de ces horaires se font exclusivement sous le contrôle de la loge, puis de la vie scolaire habilitée à gérer les retards.

La première sonnerie constitue le signal de montée en cours.
La deuxième sonnerie constitue le signal de début de cours.

2) PONCTUALITE ET ASSIDUITE
(Circulaire n° 96-248 du 25 octobre 1996)

Les lycéens doivent accepter l'obligation d'assiduité à tous les cours ainsi que l'exécution des tâches et travaux scolaires.
Absences : L’appel est fait à chaque heure de cours par le professeur responsable. Les familles doivent signaler au plus tôt l'absence de l'élève en téléphonant au bureau du Conseiller Principal d'Education.
Chaque absence doit être justifiée par un mot écrit remis au bureau Vie Scolaire avant la reprise des cours. Un billet d'entrée est alors rédigé par le surveillant afin que l'élève puisse le présenter à son professeur au premier cours de la journée. Toute absence non justifiée pourra entraîner une communication immédiate aux parents.
Inaptitudes : Les inaptitudes à la pratique de l'EPS doivent être justifiées par un certificat médical présenté au professeur concerné lors du premier cours pour lequel elle est accordée.
Dans le cas d’une inaptitude partielle ou d’une durée inférieure à l’année scolaire, l’enseignant jugera de l’opportunité de la présence de l’élève aux autres cours d’EPS. Au delà de 3 mois un suivi médical par le médecin scolaire est obligatoire.
(Décret n°88-977 du 11/10/88, Arrêté du 13/09/89, circulaire n°90-107 du 17/05/90 modifiée par la circulaire n°95-050 du 03/03/95, décret n°92-109 du 30/01/92)
L’EPS est une discipline d’enseignement obligatoire, coefficientée aux examens. Seule l’inaptitude totale pour toute la durée de l’année scolaire entraîne une dispense d’assiduité à ces cours. Elle est attestée par le médecin de famille mais obligatoirement confirmée par le médecin scolaire pour le baccalauréat.
Retards : Les mouvements d’entrée et de sortie du lycée ne sont autorisés que pendant les intercours ; en dehors de ces périodes, l’accès n’est possible que sur autorisation expresse d’un personnel de l’établissement.
Les élèves en retard se présentent directement au bureau de la vie scolaire.
Les retards ne sont pas excusables pour tous les autres cas et doivent demeurer exceptionnels. La vie scolaire comptabilise les retards à partir des indications notées chaque jour sur les relevés d’absences de la classe. Les élèves ayant trois retards non excusés se verront appliquer dans un premier temps une mesure alternative comme des travaux d’intérêt collectif avec l’accord de l’élève ou des parents si l’élève est mineur, ou une retenue de 1 heure.
Les élèves jugés trop souvent en retard peuvent être exclus du lycée pour une période pouvant aller jusqu’à huit jours pour la raison suivante : « Non-respect du travail des élèves et des professeurs ».


3) ORGANISATION DES ETUDES

Apprentissages : Les cours sont dispensés aux élèves conformément aux référentiels des diplômes préparés. Chaque séance de cours théorique fait l’objet de notes prises par les élèves qui constituent avec les documents utilisés les leçons qui doivent être apprises. Les professeurs doivent indiquer dans le cahier de texte de la classe, le travail effectué, les exercices à faire et les leçons à apprendre. Ce cahier est consultable à la vie scolaire par les familles et les élèves.
Le Centre de Documentation et d’Information est accessible aux élèves qui souhaitent y travailler. Le CDI est ouvert selon un planning établi en début d’année scolaire et affiché à l’extérieur du CDI. Les élèves peuvent s’y rendre seuls ou en groupe encadré pour y effectuer des emprunts de livres ou des recherches documentaires. Les ordinateurs mis à disposition et l’accès Internet sont réservés à la recherche documentaire.
La progression pédagogique normale peut comporter des activités au cours desquelles les élèves, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’établissement, sont conduits à assumer pleinement la responsabilité de leurs faits et gestes dans le respect strict du programme qui leur aura été fixé et des directives qui leur auront été données.

Evaluation : L’évaluation de la progression des élèves est organisée par des contrôles (prévus ou non) et des devoirs à réaliser pendant et en dehors des heures de cours. Tout devoir, leçon ou contrôle peut faire l’objet d’une évaluation notée. Les élèves sont tenus de s’y soumettre et de respecter les dates de « rendu ».
En cas d’absence d’un élève à un contrôle de connaissances, si elle est justifiée, une épreuve de remplacement peut être mise en place ; si elle est injustifiée, elle se traduira par une absence de notation qui aura une incidence sur la moyenne, calculée en fonction du nombre d’épreuves organisées au cours de la période de notation.
En EPS seuls les élèves déclarés inaptes pour la durée de l’année scolaire peuvent être dispensés d’épreuve à l’examen (s’ils sont sous le régime du CCF).
Les élèves inaptes partiels subiront une épreuve de contrôle en cours de formation adaptée à leurs possibilités à laquelle il est obligatoire qu’ils se présentent.
La note indique le niveau de compétence de l’élève, elle ne peut être utilisée dans le cadre des mesures disciplinaires.
Trois fois par an, un bulletin récapitulatif est adressé ou remis en main propre aux familles. Il mentionne le niveau atteint sous la forme d’une note et indique les conseils et les appréciations concernant le travail de l’élève.
Le conseil de classe peut attribuer des encouragements, des compliments ou des félicitations. Il peut également prononcer une mise en garde concernant le travail.
Les élèves en difficulté scolaire peuvent se voir proposer un tutorat.

Comportement en cours : Accès aux salles de cours, tenue, utilisation des matériels :
Les élèves doivent se présenter en cours dans une tenue compatible avec l’enseignement dispensé (tenue de sport en EPS, blouse, etc…). Les tenues requises sont indiquées aux élèves, en début d’année, par chaque professeur, de même que les matériels qui ne doivent être utilisés qu’avec l’autorisation du professeur.
L’utilisation de tout matériel ou objet non prévu dans le cadre de l’enseignement est interdite pendant les cours (lecteur audio et vidéo, téléphone portable…).
Le non respect de cette interdiction entraîne la confiscation du dit matériel.

Sorties et voyages scolaires : Une sortie obligatoire ne s’étend que sur la durée du temps scolaire et doit être entièrement gratuite. Les parents d’élèves mineurs doivent être informés de la sortie.

Une sortie facultative peut déborder de l’emploi du temps. Une participation peut être demandée aux familles. Les parents d’élèves mineurs doivent remplir l’autorisation de sortie.
Un voyage comprend au moins une nuitée et ne doit pas excéder 5 jours pris sur le temps scolaire :

  • Les parents doivent remplir la demande de participation
  • Les parents doivent remplir la fiche santé
  • En cas de voyage à l’étranger, fournir une autorisation de sortie de territoire et la carte européenne d’assurance maladie.

Toute sortie ou voyage doit avoir un objectif pédagogique qui sera validé par le chef d’établissement.

  • Pour ce qui concerne les sorties pédagogiques, les élèves sont autorisés à :
  • Rejoindre directement le groupe depuis leur domicile s’ils n’ont pas cours avant
  • Quitter le groupe pour rejoindre directement leur domicile s’ils n’ont pas cours après, à la condition expresse que l’autorisation prévue en ce sens ait été remplie.